Exercice 7: Suivre le couvert de glace

Les inondations hivernales et printanières sont souvent causées par les embâcles de glace sur les rivières. Ceux-ci se produisent lorsque l’augmentation du niveau de l’eau (fonte de la neige, pluie) brise le couvert de glace en place et que les morceaux emportés par le courant s’accumulent plus loin, dans une zone moins profonde, dans un coude étroit de la rivière, sur les piliers d’un pont, ou à la rencontre d’un couvert de glace encore solide. L’amas de glace ainsi formé peut bloquer l’écoulement normal de l’eau et produire des inondations à l’arrière de l’embâcle. De plus, lorsque l’embâcle cède subitement, toute l’eau retenue à l’arrière s’écoule en une vague qui peut causer de très forts dommages.

Encore une fois, le spécialiste en télédétection pourra utiliser les images radar pour informer les municipalités et les organismes de sécurité civile de l’état du couvert de glace ou de la présence d’embâcles potentiels.

Pour le radar, deux caractéristiques vont influencer l’apparence du couvert de glace sur l’image: la quantité de bulles d’air dans la glace et la rugosité du couvert. Une plus forte quantité de bulles d’air ou une plus grande rugosité de la glace (comme les embâcles) se traduira par des teintes plus claires sur l’image.

EXERCICE 3: Sur l’image du 11 avril 2008 de la rivière Chaudière, êtes-vous capable de localiser un embâcle?

Notez que l’exercice se fait ici sur une section plus au sud de la rivière Chaudière, dans le secteur de Beauceville.

Voici donc comment le spécialiste procède:

Il analyse d’abord l’histogramme de l’image. Qu’observez-vous?


11 avril 2008
Histogramme 11 avril 2008

Il crée un masque sur la rivière, afin d’analyser uniquement les niveaux de gris du cours d’eau et du couvert de glace.


Masque 11 avril 2008
Histogramme 11 avril 2008

Il utilise ensuite un logiciel de traitement d’images qui se base sur l’histogramme pour classer les pixels en différentes catégories. Statistiquement, le logiciel sélectionne les seuils optimaux. C’est toutefois l’opérateur qui détermine le nombre de classes désirées. Il pourrait par exemple décider de délimiter l’eau, la glace lisse, la glace plus rugueuse et les embâcles.

L’image résultante est une carte du couvert de glace. À partir des informations données précédemment, êtes vous en mesure de compléter la légende?


Couvert de glace 11 avril 2008

Légende




À partir de la carte, pouvez-vous dire si la municipalité de Beauceville est à risque?

Réponse: Il y a un risque potentiel dans les prochains jours

La rivière coule vers le nord (du bas de l’image vers le haut). La glace a déjà quitté la partie sud (bleu foncé) et s’est accumulée dans une courbe, à la rencontre d’un couvert plus solide (bleu pâle). L’embâcle, en rouge, cause un risque pour la municipalité de Beauceville. On surveille le moment où il cédera. S’il y a beaucoup d’eau retenue à l’arrière de l’embâcle, la vague pourrait causer une inondation en traversant la ville. Ou encore, l’embâcle peut se reformer dans la partie étroite en face de la ville et causer une inondation en bloquant l’eau à l’arrière.