Qu'est-ce que la télédétection ?

"Télé" signifie de loin ou à distance. Télédétection signifie obtenir de l'information à distance. Plus précisément, la télédétection est une technique permettant d'obtenir de l'information sur des objets en analysant des données collectées par des instruments n'étant pas en contact direct avec ces objets.

À proprement parler, la photo de votre maison prise à partir de la rue relève bien de la télédétection. Dans la pratique courante, le terme télédétection est cependant réservé à l'observation de la terre au moyen d'instruments placés à bord d'avions ou de satellites.

Tout comme un appareil photo, ces instruments sont sensibles à la lumière visible mais aussi à d'autres parties du spectre électromagnétique comme l'infrarouge, l'ultraviolet et les micro-ondes. Parce qu'ils sont très haut au-dessus du sol (400-800km), ces capteurs peuvent imager de très grandes surfaces, parfois une province entière ! Plusieurs pays disposent de tels instruments, dont le Canada (RADARSAT-1 et RADARSAT-2).

Pourquoi utilise-t-on la télédétection ?

Vous avez sûrement vu des images de télédétection utilisées dans les bulletins météo ou encore, dans les populaires sites de « planète virtuelle » sur Internet. Mais les images satellitaires sont utilisées de bien d’autres façons :

Et avec les avancées technologiques, les possibilités ne font que croître...

Que fait le spécialiste en télédétection?

Le spécialiste en télédétection est une personne formée pour traiter, interpréter et analyser les images de télédétection. Une partie de son travail consiste d’abord à utiliser des logiciels spécialisés pour le traitement des images.

Le traitement d’image c’est quoi?

Une image satellitaire, comme une photographie numérique ou une image sur votre téléviseur, est une matrice, c’est-à-dire une grille, composée de petits carrés de même dimension. Chaque carré est nommé pixel, de l’anglais « picture element ». Chacun de ces pixels a une valeur qui correspond à la quantité d’énergie ou de lumière reçue par le capteur à bord du satellite.

Voici quelques exemples de traitement d’une image :

  • La correction géométrique : Corriger les déformations de l’image et lui donner une référence géographique pour qu’elle puisse être bien localisée et superposée à un réseau routier par exemple.
  • Le rehaussement : Transformer les valeurs de l’image pour la rendre visuellement plus belle ou pour faire ressortir un élément spécifique (l’eau par exemple).
  • La classification : Regrouper les pixels en classes (ex : forêt, champs, eau, ville), en fonction de leurs statistiques.

Mais au-delà des habiletés informatiques, le spécialiste en télédétection aura aussi un esprit d’observation et d’analyse développé pour être en mesure de comprendre l’image et d’en extraire la bonne information.

Aussi, il ne faut pas négliger une autre tâche importante du spécialiste en télédétection : le travail de terrain. En effet, pour comprendre l’information captée par le satellite, pour développer les méthodes reliant l’image à la réalité ou pour valider l’information que l’on en extrait, il est essentiel de se rendre sur place, de récolter des échantillons et de mesurer le phénomène étudié.

Le travail de terrain c’est quoi?

En premier lieu, l’image satellitaire nous indique la présence d’une forêt, d’un champ, d’une route ou d’un lac. Mais elle peut aussi être utilisée pour obtenir une information plus précise comme le type d’arbres ou le volume de bois à couper dans une forêt, le type de céréales ou l’humidité du sol dans un champ, et la présence de glace sur les cours d’eau. Pour y arriver, il faut observer et mesurer le phénomène sur le terrain et le comparer ensuite aux valeurs obtenues sur l’image. Le spécialiste en télédétection pourra donc par exemple :

  • Prendre des échantillons de sol et en mesurer l’humidité;
  • Mesurer la hauteur de neige au sol ou l’épaisseur de glace sur une rivière;
  • Identifier les essences d’arbres ou les cultures;
  • Effectuer des relevés sur une route avec un GPS;
  • Opérer une station météo et installer des instruments de mesure;
  • Effectuer des forages dans la roche.

Finalement, le spécialiste en télédétection développera aussi une bonne connaissance de l’environnement et des processus qu’il étudie et devra travailler avec des spécialistes de différents domaines (hydrologie, agriculture, foresterie, géologie, etc.).